Cas concret de médiation : Relation employeur/employé

Situation :

Le propriétaire d’une entreprise qui existe depuis plus de 25 ans composée d’une cinquantaine de collaborateurs est à la recherche de quelqu’un pour se charger de la direction. Ce dernier possède une amie qui correspond parfaitement au poste à pourvoir. Il lui propose alors de prendre ce poste, ce qu’elle accepte. Elle prend donc la direction de la société. Au début de leur collaboration, Le propriétaire de la société organise un voyage d’affaires en Asie en compagnie de sa nouvelle collaboratrice afin de lui faire rencontrer les clients importants de la société. Durant ce voyage, un malentendu est né, en effet le propriétaire a pris la liberté d’acquérir deux billets d’avion en première classe, plaçant la nouvelle directrice dans une situation inconfortable. Le coût induit par une telle dépense reste incompris par la nouvelle directrice. Elle comprend que le propriétaire semblerait présenter un intérêt autre que professionnel.  Dès lors, une relation ambigüe s’est développée et leurs rapports professionnels se sont dégradés entrainant une suite de malentendus.Dès la fin de leur voyage et à leur retour, des échanges peu cordiaux ont eu lieu et le propriétaire décide de licencier sa nouvelle collaboratrice. La situation est alors particulièrement délicate car pour la directrice, cela représente un licenciement abusif et elle décide de réclamer des indemnités importantes pour cette rupture de contrat. Elle cherche alors des solutions pour régler ce conflit et fait appel au cabinet pour trouver une entente avec le propriétaire.

Mode opératoire de la médiation :

Une séance en aparté a été réalisée avec chacun des protagonistes afin de bien comprendre le contexte du conflit et d’avoir la vision des deux parties quant à leurs différends. Des échanges de mails et des échanges téléphoniques ont lieu ainsi que deux rencontres. Après ces différends échanges, une séance plénière a pu avoir lieu et a permis d’éclaircir le malentendu. Une procédure de contestation de licenciement aurait duré entre une et deux années. L’intervention d’un processus de médiation a permis de résoudre le conflit en seulement 2 mois. Un gain de temps et financier non négligeable pour les deux parties.

Résultat :

Lors du processus de médiation, il est révélé qu’à aucun moment, les intentions du propriétaire n’ont été telles que l’imaginait l’ancienne directrice. Le licenciement a été maintenu et le propriétaire a fourni des indemnités de licenciement raisonnables. Un accord a été rédigé et dûment accepté par les parties. Une relation cordiale s’est réinstallée entre les deux parties et un partenariat de travail a même pris forme dans l’accord de médiation de façon plus indépendante. Désormais les deux parties ont retrouvé une relation amicale et ont préservé leurs intérêts économiques respectifs.

Retrouvez plus d’informations sur nos solutions entreprises ici :  Médiation interne

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Retour haut de page