Cas concret de médiation : Un licenciement justifié ?

Situation :

Un collaborateur a travaillé dix ans pour une entreprise, active dans le domaine de la communication. Il a, pendant une année, noté régulièrement entre 10 et 25 heures supplémentaires par mois. Après quelque temps, l’employeur s’est rendu compte que les heures supplémentaires ne correspondaient pas à un travail réellement effectué.

Comme cette situation durait depuis un certain temps. L’employeur a décidé de mettre un terme au contrat de travail de l’employé. L’employeur a donc licencié l’employé dans le délai légal prévu contractuellement de 3 mois pour la fin d’un mois.

A la suite du congé qui a été donné, l’employé est tombé subitement malade, ce qui a eu pour effet de repousser la date du congé et l’employeur a reçu une requête en paiement à hauteur de 127 000 CHF. La requête était basée sur des manquements de l’employeur et sur la base d’un congé qui avait été qualifié d’injustifié par le conseil de l’employé.

Mode opératoire de la médiation :

Plusieurs semaines d’échanges et d’apartés ont permis d’examiner le bien-fondé de la requête entre les avocats concernés et les services juridiques. La médiation a permis un éclairage de bon sens et d’échanges d’idées constructives qui ont permis de considérer valablement et honnêtement les conditions de licenciement.

Résultat :

La médiation s’est terminée avec un accord à pleine satisfaction des parties et a évitée à ses dernières un certain nombre de démarches en justice qui aurait induit d’importants coûts et des délais de règlements long et fastidieux pour les parties.

Retrouvez plus d’informations sur nos solutions entreprises de ici : Médiation interne

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Retour haut de page